Le programme de recherche est centré sur l’état solide du médicament et sa caractérisation en tant que « matériau » industriel. La problématique du polymorphisme est devenue incontournable dès la phase précoce de développement du médicament, bien avant son éventuelle commercialisation. Dans cette phase, les caractéristiques physicochimiques de la substance active sont étudiées tant à l’état solide qu’en solution. Le choix du meilleur « candidat » se porte alors sur celui dont la forme physique est la mieux adaptée à la délivrance du « principe actif ».
De telles études comportent une caractérisation structurale et thermodynamique complétée par des études spectroscopiques. Par ailleurs, l’analyse fine des structures cristallines permet d’apporter un regard neuf sur les interactions intermoléculaires dans les solides cristallins et /ou leurs polymorphes ainsi que sur leur comportement thermique.


Techniques employées:
Diffraction rayons X sur poudres
Synchrotron (mesures sous pression et en température)
Modélisation moléculaire
Infra-rouge, Raman